Le 24 mai 2018, avait lieu pour la première année, la Journée Nationale de l’Accès au Droit. Pour l’occasion, le Conseil Départemental de l’Accès au Droit du Morbihan avait convié journalistes et acteurs de l’accès au droit à une conférence de presse au Tribunal de grande instance de Vannes.

Le CDAD 56, groupement d’intérêt public rattaché au Ministère de la Justice est chargé de conduire le service public de l’accès sur le Morbihan. Il a notamment pour mission d’assurer un service d’information juridique de proximité et gratuit afin d’informer l’ensemble des citoyens sur leurs droits et obligations.

Pour se faire, dix-neuf points d’accès sont répartis sur l’ensemble du département. Près de 11 000 personnes ont été reçues dans ces dispositifs en 2017. Il s’agit toute à la fois, de point d’accès au droit créés directement par le CDAD56, ou par des associations dispensant de l’information juridiques généralistes.

En plus de ces 19 permanences généralistes le CDAD56 a également recensé sur son site internet les permanences juridiques animées par des associations dans des domaines spécialisés : le CIDFF en cas de violences conjugales et pour les questions liées au droit de la famille, France Victimes 56 pour l’aide aux victimes, l’ADIL pour les questions liées au logement etc…

Tout le monde peut en bénéficier, le CDAD 56 a également créé des relais d’accès au droit à destination de publics spécifiques : pour les détenus de la Maison d’arrêt de Vannes et du Centre pénitentiaire de Ploemeur. Et aussi les patients et le personnel du Centre hospitalier Bretagne-Atlantique de Vannes (CHBA) et de l’Établissement de Santé mentale de Saint-Avé (EPSM) ou encore pour les étudiants de l’Université de Bretagne sud (UBS).

Le CDAD56 a également rappelé son attachement au règlement amiable des litiges en conviant Délégués des Défenseurs des droits et Conciliateurs de Justice.